un_FIN

Identité

 » Le breton est-il ma langue maternelle ? Non. (…) Suis-je même breton ? Vraiment, je le crois. Mais de pure race ? Qu’en sais-je et qu’importe ? (…) Qu’appelons-nous être bretons ? Et d’abord, pourquoi l’être ? Français d’état civil, je suis nommé français, j’assume à chaque instant ma situation de français. Mon appartenance à la Bretagne n’est en revanche qu’une qualité facultative que je peux parfaitement renier ou méconnaître… Je l’ai d’ailleurs fait… J’ai longtemps ignoré que j’étais breton… Français sans problème, il me faut donc vivre la Bretagne en surplus. Et pour mieux dire en conscience. Si je perds cette conscience, la Bretagne cesse d’être en moi. Si tous les bretons la perdent, elle cesse absolument d’être.  »
Extrait de La Découverte et l’ignorance de Tri Yann (1976) d’après Comment peut-on être breton, essai sur la démocratie française publiée par Morvan Lebesque (1970)
lire le texte complet | écouter la chanson

Published

Updated

Categories

Info